Traqué, tome 3 : Piégée, la proie est plus dangereuse que le chasseur

Titre original : The Trap (The Hunt #3)

Date de sortie : France : 26 Mars 2015
USA : 5 Novembre 2013

Editions : Michel Lafon

Note: 4/5

Rang : Or [Lien]

Résumé Gene et Sissy ont réussi à fuir le refuge d’humains dévasté, la Mission. À bord d’un train qui fonce vers l’inconnu, ils ignorent tout de leur destin : vont-ils arriver dans l’idyllique Civilisation, leur Terre promise, ou rejoindre la cauchemardesque cité des crépusculaires?

Pour ces créatures assoiffées de sang, ils sont la plus délicieuse des nourritures. S’ils veulent survivre, ils doivent à tout prix trouver le remède qui les transformera en humains. Mais pour cela, Gene devra percer le plus horrible des secrets et se confronter à sa pire ennemie : Ashley June, son premier amour.

Extrait: Je repense à l’accord conclu avec le Patron. À la fermeté avec laquelle j’ai insisté pour que Sissy m’accompagne. Bien sûr, c’était obligatoire. Il fallait que j’y aille avec elle. Je voulais y aller avec elle. Mais je n’avais pas songé – pas jusqu’à maintenant – que ma décision pouvait être plus calculée qu’émotionnelle. Que j’avais peut-être une idée derrière la tête. Mes poumons me glacent.

Chronique : Tome 1Tome 2 – Tome 3 

  • Mon avis :

Je pense que ce troisième tome m’a beaucoup trop bouleversé, je suis complètement brisé et un peu trop secoué. Je ne sais même plus à quoi penser à cause de ce final grandiose. Tout d’abord, j’aimerais souligner le fait que Andrew Fukuda a créé une délicieuse et originale histoire mais surtout une fin totalement inattendue. J’ai eu beau me creuser la tête jusqu’à me chauffer les neurones je n’ai jamais pensé une seule seconde que cette saga allait finir comme de cette façon. Tant de rebondissement, tant de pertes, tant de découvertes. Toutes ces questions résolues en si peu de temps; je ne sais pas si finalement je ne souhaite pas revenir au temps où je ne savais rien. Je me sens exactement comme Gene lorsqu’il a su cette douloureuse vérité. J’ai eu beaucoup de mal à respirer, je me sentais si étriqué dans mon corps. Certaines fois la vérité peut vous hanter et il est parfois préférable de ne rien savoir.


Dès le début, nous replongeons directement là ont nous avons laissé Gene et ses compagnons, dans le train. Au fond de moi je pense que je savais déjà où ils se rendaient, et c’est sans doute pour cela que mon angoisse était si forte. Car quand le train s’arrêtera, la mort les attendra et on se demande comment vont-ils sans sortir ? Je n’ai pas du tout été déçu par ce tome car il garde bien le rythme frénétique des précédents tomes, l’action est là à chaque chapitre, chaque page, chaque mot. Il est impossible de s’ennuyer, toutes ces révélations qui m’ont brisé le cœur. Car je vous préviens avant de commencer ce tome, il va y avoir beaucoup de pertes. Chacune est nécessaire dans cette course-poursuite contre cette mort omniprésente. Je crois bien qu’en lisant ce livre je suis devenu légèrement paranoïaque pendant ma lecture, car rien ne dure, tout est éphémère. J’avais constamment peur pour Gene, à chaque instant je voulais qu’il coure plus vite, toujours plus vite, pour échapper à ce danger. Et si finalement fuir n’était pas la bonne solution? Si tout ce qu’il avait faits depuis des années ne rimait à rien ? Si finalement la proie devenait plus terrifiante que le chasseur ? Et c’est à partir de ce moment que ce roman haletant devient encore plus captivant, terrifiant et addictif !


L’évolution des personnages est juste grandiose. Ils ont beaucoup mûri depuis le tout premier tome, ils ne seront plus jamais les mêmes, pas avec ce qu’ils ont vu et ce qu’ils ont vécu. Certains événements vont plus les marquer que d’autres mais ils sont tout poignants au final. Gene n’a jamais été aussi touchant, il est entre deux mondes, deux possibilités. Soit il va du coté des crépusculaires soit il reste ce qu’il est vraiment, un humain. Andrew Fukuda nous enseigne une très belle leçon sur l’humanité pleine d’espoir. Sissy, pour moi, est l’allégorie de l’espèce humaine dans cette saga. Elle est toujours aussi forte, même si l’idée de la mort lui vient, son instinct de survie prime toujours. Les personnages est si bien travaillé, ses sentiments sont si réels et si beaux, et je parle des bons comme des mauvais, tout est si bien reproduit que j’avais tout le temps envie de l’accompagner, de l’aider, de lui tendre la main à chaque fois qu’elle tombait. Oui, tout est si bien construit, tout paraissait si réel que ça soit le décor, les événements, les personnages et leurs sentiments.


Dans ce troisième tome, ce sont sans doute les crépusculaires qui m’ont paru si vrais, si réelle. Ils sont encore plus terrifiant, plus brutaux que dans les précédents tome. On ressent leurs désirs insatiable de manger de la chair humaine, ce désir incontrôlable qui les pousses a créé de véritables boucheries lors de leurs passages. Lors de leurs précédences, j’avais l’impression de voir une peinture sombre, sinistre et où la violence est prédominante. Leurs histoires n’est enfin révélées aux grands jours, et elle n’en que plus affreuse.


Alors au final, oui j’ai dévoré ce dernier tome de cette merveilleuse saga. Et je n’aurai jamais pu deviner que les événements auraient pris cette tournure. C’est encore un coup de cœur, ce tome m’a littéralement retourné l’estomac, tant ces sentiments contradictoires se sont emparés de moi et j’ai juste littéralement adoré cela. En conclusion, je vous recommande chaudement cette saga, car elle va vous tenir en haleine et vous faire vivre une aventure incroyable qui même le livre fermé vous fera poser des questions.

Publicités

2 réflexions sur “Traqué, tome 3 : Piégée, la proie est plus dangereuse que le chasseur

  1. Pingback: Traqué, Tome 2 : Libérez le prédateur qui est en vous | Erikia
  2. Pingback: Traqué, tome 1 : Cessez d’être la proie, devenez le chasseur | Erikia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s