Never Sky, tome 3 : Always Blue

never-sky,-tome-3---always-blue-493538-250-400Titre original : Never Sky #3 Into the Still Blue

Date de sortie : France : 11 Septembre 2014
Québec : 15 Octobre 2014
USA : 28 Janvier 2014

Editions : Nathan

Note: 4,5/5

Rang : Or [Lien]

Résumé: Alors que le domaine de Rêverie s’est effondré, Sédentaires et Sauvages tentent de cohabiter dans leur refuge. Mais les ressources s’épuisent et leur départ pour Calme Bleu est nécessaire. Pour cela, Perry et Aria doivent délivrer Cinder, un mystérieux garçon qui peut contrôler l’Ether.
Il est retenu prisonnier par Sable, le cruel chef de la tribu des Cornans...

Extrait: « Alors… cette fille, Brooke? » dit Soren, interrompant ses pensées. « Elle est comment? »
« Sors-toi la de la tête immédiatement, » répondit Roar.
Soren souffla. « Je l’ai vu me regarder quand on se changeait pour enfiler nos uniformes. »
« Elle te regardait parce que tu es bâti comme un taureau. »
Le rire de Soren était nerveux, incertain. « C’est une bonne chose? »
« Ça serait super, si elle était une vache. »

Chronique : Tome 1Tome 2 – Tome 3 

  • Mon avis :

Cette série va terriblement me manquer, ce dernier tome est tout bonnement généralissime.

C’est tellement merveilleux et douloureux à la fois. Pas une seule seconde j’aurais pu penser que ce tome allait finir de cette manière, j’ai tellement pleuré. Je me sentais cassé car même à la dernière minute j’espérai que je me trompais et que tout allait redevenir comme avant. Mais tout ce que je faisais c’était me mentir à moi-même. Lire le livre a été pour moi comme être embarqué dans une tornade, c’est tout une folle aventure qui se dessine. Je ne pensais pas qu’être embarqué dans une tornade – et j’espère ne jamais le savoir – provoquer tant de sentiments à la fois. Ce livre est rempli d’amour, de tristesse, il est à la fois drôle, non terriblement drôle et tragique ainsi que terrifiant. Ici, dans ce dernier tome le thème principal est surtout en rapport avec le sacrifice. Lorsque vous lirez ce livre –  lisez-le !  — vous verrez que les personnes qui se sacrifient ne seront pas celle auxquelles vous aurez pensé. Plus que tout, le plus beau ce sont les personnages qui travaillent ensemble, des combinaisons qui vous semblez impossible.

Main dans la main, Aria et Perry vont travailler ensemble, leurs relations sont magnifiques et la tendresse qu’ils éprouvent leur pour l’un ne s’estompent pas dans ce dernier tome, bien au contraire elle ne fait que s’amplifier ! Les deux personnages sont absolument merveilleux. Perry est encore plus brave que dans les prétendants tomes, il est le chef de la tribu et ça se voit ! Aria est loin d’être la jeune fille vulnérable du premier tome qui ne savait pas se défendre dans ce monde hostile, maintenant c’est elle qui dirige et elle est vraiment badass maintenant. Ensemble, Aria et Perry sont fort et courage, et j’ai aimé que leur relation ne diminue pas leur courage. Leur amour les rend plus fort.


Mais c’est bien évidemment, la relation entre Aria et Roar ( qui me fait légèrement penser à celle de Juliette et Kenji dans Insaisissable) qui est ma favorite ! Et le fait que les interventions de Soren se mêlent à leurs relations offre un côté très comique. Tous les personnages sont importants, mais personne n’est sain et sauf. Je pense que mon personnage préféré dans ce dernier tome est sans aucun doute Cinder. Mon Dieu, Cinder va littéralement briser, cassé en plusieurs morceaux. J’ai tellement souffert avec lui, j’avais l’impression d’être avec lui à chaque instant. Un jeune garçon si brave et si courage ! À chaque épreuve qu’il traverse il veut donner le meilleur de lui-même pour sauver des gens qu’ils aiment et même s’il doit souffrir. La relation qu’il entretient avec Perry est tout aussi belle, on a vraiment l’impression que Perry est son grand frère même s’ils n’ont aucun lien de sang. 



L’éther dans ce dernier tome, est très bien mis en scène. On ressent et on a peur d’être touché par des tonnerres qui détruisent tout sur les passages. Une tornade absolument dévastatrice et le changement climatique n’arrangent rien et n’aide surtout pas nos héros.
En conclusion, ce dernier tome est juste époustouflant ! Tant de révolutions à vous faire perdre la tête. Une telle fin fantastique pour couronner le tout de cette phénoménale série. Et l’écriture de l’auteur est tellement bien belle et fluide  ce qui rend le récit tellement intrigant . Je pense que j’ai tellement aimé le monde créé par Veronica Rossi, qu’il m’a été difficile de me dire que tout cela été finis. Un monde si intéressant et si créatif ! Je pense que je suis quelque peu troublé de ne pas avoir malgré tout les réponses à mes questions. J’aurais aimé peut-être un épilogue bien détaillé, juste histoire de gratter quelques miettes.


Mais ce dernier tome est sans aucun doute le meilleur des trois ! Je vous recommande cette série, qui est une dystopie originale et prenante. Un mélange de sciences fiction et de romance magnifiquement interpréter dans un univers sombre avec quelques éclats. Ce livre nous offre une magnifique conclusion pour clôture cette saga. Ce n’est surement pas la fin, ce n’est que le commencement de l’aventure de Perry et Aria.

Publicités

4 réflexions sur “Never Sky, tome 3 : Always Blue

  1. Pingback: Never Sky, Tome 1 | Erikia
  2. Pingback: Never Sky, Tome 2 : Ever Dark | Erikia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s