La Conspiration, tome 1

Titre original :The Conspiracy of Us

Date de sortie : France : 4 Juin 2015
USA : 13 Janvier 2015

Editions : Robert Laffont

Note: 3/5

Rang : Bronze [Lien]

Résumé: Une énigme millénaire. Des indices aux quatre coins du globe. Une destinée extraordinaire.

Ils ont le pouvoir de faire fermer Prada pour une session shopping privée. Mais aussi celui de déclencher une nouvelle guerre mondiale. C’est cette incroyable famille qu’Avery West se découvre à dix-sept ans.Ses membres appartiennent à une redoutable société secrète, le Cercle, qui voit en Avery la clé d’une prophétie millénaire. Écartelée entre des factions rivales, Avery va devoir lever le voile sur l’énigme de ses origines.

Extrait:  » Toska, dit-il en s’approchant aussi de moi. C’est un mot russe qui n’a pas de traduction exacte dans les autres langues. La traduction la plus proche est douleur. Une sorte de nostalgie. L’impression que quelque chose te manque et, même si tu ne sais pas ce que c’est, tu en souffres. Jusqu’au plus profond de ton âme. « 

Chronique : Tome 1 – Tome 2

  • Mon avis :

La Conspiration nous annonce un voyage à travers le monde et les secrets d’une organisation secrète. Le synopsis est très alléchant, mais malheureusement cela pourrait en décevoir certains. Alors certes, il suit l’histoire que l’on nous propose mais le roman en lui-même est un peu moyen. Le scénario promet une histoire à travers le monde et elle tient ses promesses ! Le départ se fait en Amérique, tout particulièrement dans le Minnesota à Lakehaven, puis ensuite à Paris et enfin à Istanbul. Vu que j’adore les voyages, j’ai particulièrement aimé visiter à travers ma lecture. Cependant j’aurai sans doute apprécié que l’auteur décrive un peu plus le décor, j’avais certaines fois du mal a m’imaginer la scène où se déroulait l’action, alors pour Paris comme en Amérique il n’y avait aucun problème car je connaissais mais pour Istanbul je ne savais pas du tout où les personnages se trouvaient.


L’histoire quant à elle, est vraiment originale. L’organisation secrète : Le Cercle, est vraiment un concept intrigant et particulier. Maggie Hall a réussi à nous ficeler un scénario très palpitant et addictif, et je ne pense pas qu’il fut aisé d’intégrer cette organisation secrète dans l’Histoire, elle a réussi à mêler Le Cercle au passé du célèbre Alexandre le Grand mais aussi à la Première et Secondaire Guerre Mondiale sans oublier d’intégrer le célèbre empereur, Napoléon ! Et puis l’organisation ainsi que les douze familles sont une bonne idée même si on ne voit que très rarement les membres adultes de ces familles. Ce sont principalement les jeunes que l’on voit.


Quant aux personnages principaux, Avery, la protagoniste principale est le stéréotype même de la jeune adolescente niaise et naïve au plus possible, elle affronte cette nouvelle vie sans sourciller et accepte sans aucune difficulté les événements qu’elle affronte. J’avais déjà lu quelques avis négatifs sur ce roman avant de mettre lancer dans cette lecture et je savais d’ores et déjà comment Avery allait réagir, mais j’ai malgré tout laissé le bénéfice du doute : au début je me suis dit qu’elle se laissait emporter comme cela car elle voulait connaître sa famille et tout particulièrement son père. Mais au fil de la lecture, j’ai été stupéfiante par ses réactions. Elle se trouve à deux doigts de la mort et sa seule et unique pensée se tourne vers Jack le garçon de ses rêves. Pas que je déteste Jack, ce énième garçon mystérieux mais qui a au fond de lui un cœur tendre, non ce que je hais c’est leur semi-romance qui est fade et insipide à mon goût. Les passages où ils échangent des propos d’une galanterie infinie, et qui ce sont les rares fois où ils nous épargnent les éloges qu’Avery fait sur la beauté et la tendresse de Jack, nous offrent des discussions qui étaient inutiles et n’apportait rien au récit à part me faire lever les yeux au ciel tellement que je trouvais cela niait. Allez savoir pourquoi j’ai malgré tout aimé Avery, et c’est sans aucun doute grâce à Stellan.


Ce protagoniste masculin apporte vraiment beaucoup de fraîcheur au récit notamment grâce à son humour. Stellan est aussi un séducteur impénitent mais il n’en reste pas moins touchant par son passé et sa tendresse qu’il éprouve pour sa sœur. Alors oui, pour ce triangle amoureux j’ai une préférence pour Stellan car toute de suite Avery me semble moins naïve a côté de lui car elle se prend à son jeu et je trouve cela plutôt comique au final. Mais ce n’est pas tout, il y a encore un personnage qui m’a énormément touchée et c’est sans doute celui auquel j’ai eu le plus d’affection, c’est bien évidemment Luc ! Luc est si courageux, il affronte son destin sans sourciller et même si sur ses épaules pèse un lourd fardeau, pour sa famille et son groupe il est prêt à se sacrifier les yeux fermés. Oui, Luc est le personnage qui m’a brisé le cœur dans cette lecture et ce jusqu’à la fin.


Pour l’intrigue je ne dévoilerai rien pour vous laisser la surprise, mais les énigmes sont toutes bien ficelées bien que l’on puisse reprocher à l’auteur qu’elle ne laisse pas vraiment laisser traîner le suspense ! Au bout de deux chapitres on a déjà la réponse à notre question ; par contre vous ne pas risquer de vous ennuyer entre les voyages et cette chasse au trésor – a part les passages Avery/Jack – l’action est omniprésente ! La Conspiration est donc une lecture agréable, il ne faut surtout pas s’attendre à un roman exceptionnel mais il faut plutôt se laisser porter par l’histoire, par cette énigme qui reste malgré tout très intéressante mais surtout La conspiration vous offre un voyage qui passe de l’Amérique, en France et enfin en Istanbul sans bouger de chez vous !

Pour ma part, je lirai très certainement le deuxième tome, car ce premier tome finit avec un cliffhanger qui promet de belles choses pour la suite  ! J’espère que Maggie Hall aura effacé les quelques incohérences que comporte son premier récit pour nous laisser une suite digne de ce nom.

Publicités

Une réflexion sur “La Conspiration, tome 1

  1. Pingback: Quatre dernières chroniques | Erikia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s