Red Queen, Tome 1

Titre original : Red Queen

Date de sortie : France : 11 Mars 2015
USA : 10 Février 2015

Editions : MSK

Note: 4.5/5

Rang : Or [Lien]

Résumé: Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

Extrait: « Vous vous croyez les maîtres du monde, mais votre règne touche à sa fin. Tant que vous continuerez à vous prendre pour des dieux, tant que vous ne nous reconnaîtrez pas le statut d’humains, que vous ne ferez pas de nous vos égaux, le danger frappera à votre porte. Pas sur les champs de bataille, non. Dans vos villes. Dans vos rues. Dans vos maisons. Vous ne nous voyez pas. Nous sommes partout. »

Chronique : Tome 1 – Tome 2Tome 3

  • Mon avis :

Red Queen est un mélange de dystopie et de fantaisie, et laisse moi vous dire que le résultat est assez impressionnant ! J’attendais beaucoup de Red Queen et il ne pas déçu. Victoria Aveyard nous offre un scénario digne d’être adapté sur le grand écran, ce livre était magnifiquement sanglant. Ce roman comme ses prédécesseurs, raconte l’histoire captivante d’un déséquilibre d’un pouvoir dans la société. Voilà la racine de tout ce mal, il est à la fois une fiction mais aussi un débouché de notre réalité . Red Queen possède un début fort, c’est une lecture très rapide. Il est réuni presque tous les caractéristiques que l’on demande à un livre fantastique – un mélange entre les X-Men et un peu d’Insaisissable – je ne pensais jamais qu’ils seraient un mélange parfait, mais Aveyard m’a prouvé le contraire. Le monde de ce livre est somptueux et pittoresque. L’auteure a créé une histoire complexe et ça se voit qu’elle a vraiment travaillé son œuvre ! L’intrigue pourrait être due réchauffer, une jeune fille qui veut provoquer une rébellion dans un univers tyrannique, mais non ici ce sont vraiment les personnages sont possèdent un vrai pouvoir– et c’est le cas de le dire -.


Les personnages sont fantastiques. Nous avons un ensemble de personnages qui sont certaines de leurs croyances, mais au fond ils sont imparfaits. Ils ont tous une histoire profondément tragique et retranscrite de façon réaliste. Mare – l’héroïne – est incontestablement courageuse, elle est très téméraire, assez résistante avec tous ce qu’elle vit, mais elle n’est pas née souveraine. Elle connaît les enjeux de ce jeu dangereux quand elle se trouve à la cour des Argents et j’ai particulièrement apprécié l’évolution de son personnage quand elle se rend compte qu’il y a une plus grande cause à soutenir que juste se protéger et survivre au milieu de la cour du roi. Elle veut le meilleur pour son peuple et tente à les libérer de l’oppression qu’ils subissent mais ses décisions touchent parfois son entourage et sa famille, elle va devoir choisir entre son cœur et son destin. Et si son destin est de devenir reine elle doit changer ce qu’elle est et devenir ce qu’elle déteste.


Ensuite il y a Cal, le prince héritier, qui vit dans l’illusion de la hiérarchie. Il est en accord avec tout ce que son père a construit et il comprend les avantages et les inconvénients de maintenir cette dictature entretenue par les Argents. Il tente de rechercher la voie plus facile et de crée le moins de souci possible pour le peuple. Et enfin il y a Maven, un personnage assez ambigu, il est le second fils d’un royaume qui ne sera jamais le sien. Il est sage, calme mais il est ferme dans sa croyance. Malgré son appréhension et sa réticence envers Mare, il se retrouve finalement intrigué par elle et va développer une relation bien particulière avec elle. Il y a un triangle amoureux – en fait pas tout à fait – mais il n’a pas été un problème pendant ma lecture car les affections ne sont jamais aux mêmes moments, quand l’un avance d’un pas l’autre était déjà en arrière. Et puis ici tout est question de stratégie. Oh, chaque chapitre a son lot de rebondissements, trahisons et de complots stratégiques pour monter au pouvoir ! Je dois avouer que je n’ai pas de préférence particulière pour l’instant chacun à des qualités mais j’attends de voir comment l’auteure va mettre en scène la suite car mon avis pourra changer du tout au tout.


En conclusion Red Queen pourra satisfaire chaque lecteur car ce roman est un mélange sur le pouvoir, la politique, et l’allégeance. Et il possède un tas de personnages impressionnants qui ont des motivations et des intentions différentes pour vous faire chavirer le cœur ; certains ne sont pas aussi noble que les autres. Red Queen possède un début très prometteur et le cliffhanger de la fin ne fait que renforcer mon intérêt pour ce livre. J’attends ce deuxième tome avec impatience car les quelques erreurs commises dans le premier tome seraient sans aucun doute rectifier dans le prochain tome à venir en 2016 !

Publicités

4 réflexions sur “Red Queen, Tome 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s