Les Chroniques Lunaires, Tome 1 : Cinder

Titre original : The Lunar Chronicles, Tome 1 : Cinder

Date de sortie : France : 7 Mars 2013
Québec : 22 Avril 2013

Editions : PKJ

Note: 4.5/5

Rang : Or [Lien]

Résumé: Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…
Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer…

Extrait:  » _ Je n’en sais rien. Je ne me rappelle de rien avant mon opération.
[…]
_ Votre opération cybernétique ?
_ Non, mon changement de sexe.
Le sourire du médecin s’effaça.
_ Je plaisante. « 

Chronique : Tome 1 – Tome 2Tome 3Tome 3.5Tome 4

  • Mon avis :

Cela fait maintenant quelque mois que j’ai lu la saga Les Chroniques Lunaires, et vu que le dernier tome sort en Novembre je me suis dit qu’il était peut-être temps d’écrire mes chroniques sur cette merveilleuse saga ! Mais tout d’abord Cinder qu’est-ce que c’est ? 


Le premier tome de cette saga est une réécriture basée sur le conte de fées de cette très cher Cendrillon. C’est un livre qui a fait beaucoup de bruit car déjà sur la couverture on nous annonce « Entre Cendrillon et Star Wars », je pense qu’on ne peut qu’être intrigué par déclaration. Marissa Meyer nous offre une réécriture des plus originale, car pour ma part en lisant cela je me suis imaginé Cendrillon avec un sabre laser en train de se battre avec sa méchante belle-mère dans un costume de Dark Vador – Oui je possède une imagination débordante – et malgré tout l’auteur a créé un décor atypique qui paraît finalement très réaliste. C’est dans un monde futuriste où humains et androïdes doivent cohabiter sur la Terre.


Après la quatrième Guerre Mondiale, les Lunaires – les habitants de la Lune – qui sont des personnes dotées de pouvoirs surnaturelles sont en conflits avec les Terriens, la tension est rude entre ces deux peuples. Et c’est dans toute ce petit ne monde que l’on retrouve en Chine plus exactement à New Beijing, Cinder une jeune mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg qui vit aux côtés de ses deux sœurs et de sa méchante belle-mère Adri. Je veux soulever un point que j’ai particulièrement apprécié, le fait que le travail de mécanicien soit tenu par le personnage principal et surtout que ça soit une fille qui l’exerce m’a agréablement surprise. Car dès le début cela nous permet de voir un côté de la personnalité de Cinder. Bien que l’on se doute qu’elle possède un métier pareil car elle est un cyborg et que cela peut l’aider de bien des façons mais je trouve que l’on casse dès le début le côté niais des princesses typiques des contes de fées ! Et dès les toutes premières pages je me suis attaché à Cinder, à vrai dire comment ne pas l’aimer ? Une jeune fille adorable, indépendante et fougueuse, tous les ingrédients sont là pour créer une très bonne protagoniste.


Et tous les personnages créés par Marissa Meyer sont tous géniaux, comme par exemple Iko le petit robot domestique qui est tellement mignon et possède beaucoup d’humour ou il y a encore le prince Kai, un jeune homme qui possède un grand cœur, adorable et qui pourtant sait garder la tête froide malgré tous les responsabilités qui reposent sur lui. L’auteur nous offre donc une panoplie de protagonistes variés qui nous captive et fascine et qu’ils soit attachants comme détestables. Mais bien sûr je tiens à féliciter Marissa Meyer pour nous servir une romance digne de ce nom. La relation entre Cinder et le prince Kai se construit doucement sans être trop longue, Cinder est d’abord réticente aux avances car elle a du mal à accepter son côté cyborg, elle veut juste être une jeune fille normale. C’est pour cela que chacun d’eux vont d’abord se chercher, se connaître au lieu de tomber amoureux en trois jours . L’auteur ne nous sert pas une histoire d’amour mièvre, ni trop juvénile mais une romance très bien construite et douce. 


En conclusion, Cinder est une réécriture originale et très addictive car je n’ai pas pu quitter le livre avant de l’avoir fini. Marissa Meyer nous a aussi donné une fin qui donne envie de se procurer le second tome de suite après. Une bonne intrigue, des personnages hauts en couleurs et un bon cliffhanger pour nous faire rager que demander de plus ?

Publicités

10 réflexions sur “Les Chroniques Lunaires, Tome 1 : Cinder

  1. Pingback: Les Chroniques Lunaires, Tome 2 : Scarlet | Erikia
  2. Aaaah ENFIN chaton ! Je trouvais ça bizarre de ne pas voir ton avis sur ton blog, le pire c’est que j’ai vu que tu l’avais mis dans ta bibliothèque sur Booknode. Et je vois que tu a aimé ce bijoux autant que moi, cette saga est vraiment une belle découverte.

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Les Chroniques Lunaires, Tome 3 : Cress | Erikia
  4. J’avais bien aimé ma lecture, mais j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire au début, et j’ai eu du mal avec le fait que Cinder soit un cyborg, même si on la voit comme une humaine. Mais l’intrigue était juste prenante alors j’ai tout simplement adoré!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s