Aeternia, Tome 1 : La Marche du Prophète

aeternia,-tome-1---la-marche-du-prophete-570507Titre original×

Date de sortie : France : 22 Janvier 2015

Editions : Serineo

Note: 4,5/5

Rang : Or [Lien]

Résumé: Leth Marek, champion d’arènes, se retire invaincu, au sommet de sa gloire. Il a quarante ans, une belle fortune et deux jeunes fils qu’il connaît à peine. C’est à Kyrenia, la plus grande cité du monde, qu’il choisit de les élever, loin de la violence de sa terre natale. Lorsqu’il croise la route d’un culte itinérant, une étrange religion menée par un homme qui se dit prophète, l’ancien champion ignore que son voyage va basculer dans le chaos.À Kyrenia, où l’on adore la Grande Déesse et les puissants du Temple s’entredévorent, une guerre ouverte éclate entre deux cultes, réveillant les instincts les plus noirs. La hache de Leth Marek va de nouveau tremper dans le sang… Le plus violent des combats est celui que l’on mène contre ses propres croyances.

Extrait:  » – Je ne sais pas comment ils s’y retrouvent, reprit Desmeon, qui voyait pour la troisième fois la même statue au même carrefour. Il faut être éclaireur ou devin pour s’orienter, ici !

– C’est la même, tu es sûr ?

– « Kadahen la chasseresse », c’est écrit dessus. Je ne sais pas qui c’est, mais je peux te dire que c’est la même : je reconnais ses fesses.

– Parce que tu regardes aussi les fesses des statues ! « 

Chronique : Tome 1 – Tome 2 

  • Mon avis :

  • En premier lieu, j’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune avec ma copine Christel de La tête dans les livres, donc allez voir son article !

Gabriel Katz est un auteur qui fait beaucoup de bruit depuis quelque temps sur la blogosphère. J’ai d’ailleurs le puits des mémoires dans ma pile à lire qui me tarde de découvrir depuis que j’ai fini Aeternia.

Alors voilà je me lance et je le dis haut et fort : J’ai adoré mais je ne veux plus jamais, ô grand jamais de fin comme ça !
Mon cœur ne va plus jamais s’en remettre à force de jouer avec mes sentiments. Après cette lecture j’étais littéralement sous le choc, l’auteur a vraiment bien réussi son coup pour me casser tout mon joli petit monde à la dernière page ! La dernière, celle qui permet de refermer son livre en toute sérénité et de pouvoir passer à autre chose … Mais là je fais comment ? Je n’arrête pas de penser, par le plus grand des hasards, que tout cela n’était qu’un joli rêve ! Tout c’est passé si vite, qu’en refermant ce livre ma respiration fut coupée.


Sinon pour l’histoire, elle est originale et grâce au style de l’auteur on se retrouve très facilement happé par cette lecture. J’ai eu souvent du mal à refermer ce livre, car l’auteur finit toujours ses chapitres en plein milieu d’un événement ce qui pousse à toujours vouloir la suite. Le sujet abordé et central du livre qui est la guerre des religieux est très bien traité. C’est un sujet d’actualité avec notre temps mais grâce à la pointe de fantasy j’ai apprécié et dégusté plus aisément ce choix de sujets qui rend le livre un peu plus  léger . Enfin « léger » c’est peut-être un grand mot, car l’auteur n’attend pas de nous secouer juste à la dernière page ; Non ! Dès les premiers chapitres, l’auteur nous montre la température qui va suivre dans ce livre et votre cœur va être bousculé de tous les côtés. Je ne sais pas si c’est une spécialité de l’auteur, mais comme c’était un de ces premiers livres que je lisais j’ai vraiment été surprise. Cela m’a faits penser un peu à Game of Throne, dès que vous commencez à aimer un personnage il passe déjà l’arme à gauche … Et tous ces complots intriguent car on se demande toujours comment nos personnages préférés vont pouvoir s’en sortir !


En parlant des personnages, Leth Marek le protagoniste principal est incroyable. Je l’ai apprécié dès le début du roman, et mon affection pour lui n’a faits qu’augmenter avec tous ses périples. C’est quelqu’un de fort mentalement mais aussi physiquement, il ne se laisse pas abattre et pourtant il pourrait croyez- moi ! Je l’ai vraiment aimé.
Mais, car oui il y a un mais ! Même si Leth Marek est un très bon personnage et parfait pour être le héros de cette histoire, mon personnage préféré est Desmeon ce mercenaire qui entre parfaitement dans la catégorie des personnages les plus ambigus de l’histoire. Il est le stéréotype des personnages que j’apprécie habituellement et il n’en dérobe pas à la règle ; comment ne pas craquer pour lui grâce à son humour cynique et ses attitudes de séducteurs invétérés. Et puis on en parle de l’amour qu’il porte à ce petit chien .! J’ai trouvé ça si mignon et si hilarant à la fois avoir ce grand colosse pris d’amour pour ce petit chien.
Les autres personnages comme Varian sont eux aussi extrêmement intrigants et complexes, et ils apportent beaucoup à l’histoire, je préfère ne rien dire de peur de spoiler car je ne pense pas pouvoir contenir ma haine contre certain personnage. Je vous laisse la surprise !

En conclusion, Aeternia est un roman fabuleux et qui mérite amplement toutes les éloges faites à son sujet ! Une magnifique fin qui donne envie de pleurer et de se précipiter sur ce deuxième tome au plus vite. Ainsi que de belles révélations mais qui donnent aussi beaucoup de questions, j’ai hâte d’avoir mes réponses dans le tome 2.

Publicités

15 réflexions sur “Aeternia, Tome 1 : La Marche du Prophète

  1. Pingback: Aeternia, tome 1: La marche du prophète de Gabriel Katz | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s