La Passe-Miroir, Livre 2 : Les Disparus de Clairdelune

la-passe-miroir,-livre-2---les-disparus-de-clairdelune-680317Titre original×

Date de sortie : France : 28 Octobre 2015

Editions : Gallimard Jeunesse

Note: 4.5/5

Rang : Or  [Lien]

Résumé:Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre
à ses dépens les haines et les complots qui couvent
sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette
situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement
compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que
signifient les mystérieuses disparitions de personnalités
influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée
malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des
illusions du Pôle, au coeur d’une redoutable vérité.

Extrait: « -Imprévisible, anticonformiste et entreprenante. Prenez garde, un de ces jours je pourrais finir par tomber amoureux de vous. »  Archibald

Chronique : Tome 1 – Tome 2 – Tome 3

  • Mon avis :

Les Disparus de Clairdelune est clairement meilleure que le premier tome !
À la fin de cette lecture on se rend compte que Les Fiancés de l’hiver n’était qu’un tome d’introduction. Ici, elle exploite à fond le concept dont elle a posé les bases et on a beaucoup de réponses à nos questions sur la rupture du monde et l’origine des arches. J’ai beaucoup aimé cette idée d’esprit de famille relié à un Dieu qu’on essaie de trouver l’identité. Ce tome-ci ressemble presque à une enquête et l’histoire est vraiment bien menée. L’auteur nous transporte dans son univers bien à elle et unique, elle nous surprend de chapitre en chapitre. Mais pour autant, elle a quand même gardé la même atmosphère qui régnait dans le premier livre et ce mélange est vraiment très intéressant ! 


Dans ce tome, on reprend la ont ou l’avait laissé à la fin du premier tome. J’ai d’abord apprécié que l’auteur nous fasse un bref récapitulatif au tout début du roman car j’avais peur d’être un peu perdue les premiers temps. Mais après ce temps d’adaptation on se remet dans l’histoire tranquille à suivre l’aventure d’Ophélie et ses débuts dans la cour du seigneur Farouk. Ce second tome est rempli de trahisons, complots et surtout de tensions. Comme je l’ai dit précédemment, ce tome m’a faits pensés à une enquête policière. Il fallait chercher des indices sur ce mystérieux kidnappeur. Le point positif dans ce roman, c’est l’écriture de Christelle Dabos qui est poétique ce qui rend la lecture additive. Ce livre a beau faire 500 pages je l’ai finis en même pas deux jours ! On a continuellement envie de savoir ce qui va arriver à Ophélie et sa maladresse légendaire.


Concernant Ophélie, je l’ai beaucoup plus apprécié dans ce tome-ci. Elle se dévoile un peu plus, et ne se cache plus derrière les autres. Ce qui m’a étonné c’est qu’à la fin du roman elle répondait même aux gens les plus dangereux. Ophélie s’est épanoui et elle est enfin devenu courageuse au lieu de simplement respecter la décision de ses tuteurs. J’ai beaucoup aimé Archibald, comme dans le premier tome son côté séducteur rend la lecture beaucoup plus légère et j’ai apprécié en apprend un peu plus sur lui. Sa relation avec Ophélie est très particulière, j’ai même pensé que cela aller finir en triangle amoureux. Par contre j’ai eu un peu de mal avec Thorn, je n’ai pu l’apprécier que vers le milieu du roman sans doute car on ne le voie pas assez et sûrement pas avec Ophélie. Leur relation devient intime que très tardivement et c’est sans doute le seul point négatif que j’ai pour ce livre. Je suis sur que cela aurait pu se passer autrement mais lorsqu’ils se rapprochent enfin j’ai trouvé que cela arrive comme un cheveu sur la soupe. Pourtant vers la fin du roman j’éprouvais beaucoup de sympathie pour Thorn et je trouve ça dommage de ne pas nous avoir montré ce côté-là chez lui plutôt.


D’ailleurs entre Archibald et Thorn, j’ai une préférence pour le séducteur car il a été dès le début proche d’Ophélie donc j’espère que dans le prochain tome Ophélie pourra se rapprocher de Thorn. À propos des personnages secondaires ils devinent beaucoup plus important dans ce tome. J’ai encore une fois adoré Renard, un ami loyal ! Et j’ai eu beaucoup d’affection pour Berenilde. 


En conclusion, un second tome qui surpasse le premier ce qui est rare. J’ai très hâte de lire le fin mot de cette histoire et surtout de savoir la suite car l’auteur nous laisse sur un bon cliffhanger qui donne envie de lire la suite juste après avoir refermé le livre. Mon seul point négatif est la relation semi-amoureuse entre Thorn et Ophélie mais bon en même temps le tome laisse place aux autres personnages et surtout à une histoire très intrigante. Pour cela, j’espère que le troisième tome pourra se focaliser sur ces deux personnages. Ce qui on aimé le premier tome ne vont pas être déçu du deuxième, je recommande chaudement !

Publicités

9 réflexions sur “La Passe-Miroir, Livre 2 : Les Disparus de Clairdelune

  1. Pingback: La Passe-Miroir – Livre 1 : Les fiancés de l’hiver | Erikia
  2. Moi j’ai bien aimé cette relation amoureuse qui arrive sur le tard car je trouve qu’elle est à l’image des personnages: maladroites et timides. Ils ont eu du mal à exprimer leurs sentiments et j’ai trouvé ça vraiment mignon! En tout cas, j’attends le troisième tome avec impatience 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: PAL Novembre + Bilan | Erikia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s