Phobos, tome 2

couv17737446Titre original : ∅

Date de sortie : 19 Novembre 2015

Editions : Robert Laffont

Note: ❤❤❤❤❤   [5/5]

Rang : Diament [Lien]

RésuméLéonor et les passagers du Cupido décident de descendre sur Mars malgré leur découverte à propos du programme Genesis. Dans le désert aride de la planète, ils doivent garder le sourire face aux caméras alors que des jalousies, rancoeurs et passions inavouées déstabilisent les jeunes couples.

Extrait:  « Mozart hausse les épaules à travers sa combinaison, marmonnant quelques mots en portugais : « Pobre bastardo de merda… » 

-Alexeï : « Qu’est-ce que tu as dit ? »

-Mozart : « Moi ? Rien, j’ai juste éternué dans ma combi. »

Chronique : Tome 1 – Tome 2 – Tome 3

  • Mon avis :

Un livre qui m’a littéralement coupé la respiration !

Je pense que vous ne pouvez même pas savoir à quel point j’attendais ce deuxième tome. Ce tome 2 est palpitant et quel fut mon plaisir de retrouver mon émission bien-aimé. On ne peut pas dire que ce tome soit meilleur que le premier car ils sont très différents et c’est ce changement qui fait que l’histoire ne perd pas de sa fraîcheur et donc on ne s’ennuie jamais. Et puis comme toujours l’écriture de Victor Dixen est vraiment un régale ! On a toujours envie d’en savoir plus, les chapitres sont court et entraînants. La plume de l’auteur a gardé sa fluidité qui fait qu’on a vraiment l’impression de visualisé une télé-réalité sous nos yeux. Oh et puis comme dans le premier tome, on s’aperçois bien que l’auteur a fait de réelles recherches sur son sujet. Il ne balance pas des informations pour éblouir le lecteur, non il propose des inventions intéressantes et qui rend son oeuvre beaucoup plus sérieuse qu’une simple petite histoire. Comme le premier tome je suis tombé sous le charme de cette saga. L’histoire reprends son cours là où on l’avait laissé, j’ai l’impression que l’auteur a suivi de même rythme que la première fois. L’histoire prends son temps à se mettre pour au final décoller très rapidement à la moitié du livre en nous offrant révélations sur révélations.


Quant à la trame, ce livre m’a donné tout ce que j’espérais et si ce n’est plus ! Ce qui nous était promis dans le premier tome est enfin réalisé dans ce second. Ce jeu de faux-semblants est très divertissant, j’ai tout le temps frissonné lorsque mes personnages adorés se retrouvaient en mauvaise posture. On arrive à être surpris tout au long du roman, certains éléments extérieurs viennent se rajouter à la trame principale de l’histoire ce qui rend le tout très attrayant. J’ai encore une fois de plus aimé avoir plusieurs points de vue avec le champ, contrechamps et les images diffusés sur la chaîne Genesis. Ce concept rend l’idée de la télé réalité beaucoup plus réelle et très prenante. Mais que serait ce livre sans ces personnages si bien construit et qui rendent ce livre si additif. À l’instar du premier tome, Léonor est merveilleuse. Je dirais même meilleur que le premier ! Elle abrite en elle une telle fougue mais aussi beaucoup de peur. Une peur qui pèse sur ses épaules, celle de décider pour ses compagnons de voyages de leurs vies ou de leurs morts, celle de choisir entre deux garçons ou encore, celle de choisir de faire confiance en ses proches ou finalement de se méfier de tout le monde.


Ce tome est rempli de rebondissement et certaines ne sont pas forcément bon à entendre, Léonor va souvent tomber de haut mais elle a cette capacité à toujours se relever. Elle est forte, courageuse et je l’ai trouvé énormément attachante avec sa relation avec Marcus. La Française laisse tomber ses barrières et s’offre plus facilement aux autres mais c’est en partie grâce à l’américain. Marcs le poète celui qui vous ensorcelle avec ces mots, il m’a envoûté par ses déclarations, par son passé qui ne me la rendu que plus que touchant mais surtout par le secret qui l’abrite au plus profond de lui. Chacune de ses répliques je les attendais comme le messie, de la pure tendresse à l’état pur. Mais vous allez être surpris, croyez-moi ! On n’est à labrit de rien dans ce tome-ci.


Les personnages que vous adorez dans le premier tome deviennent les personnes dont vous vous méfiez le plus et inversement. Un personnage qui ne m’avait pas tant plu que ça, c’était Mozart, ici j’ai adoré son sens de l’humour. Ses répliques avec Kelly étaient à mourir de rire. Je pense que le point fort dans ce roman ce sont les relations qui se créent avec tous les personnages qui deviennent de bonne amitié ou alors au contraire reste très tendu… D’ailleurs un point qui me semble des plus important, c’est sans aucun doute la fin. Alors pourquoi ? Après avoir attendu si longtemps de me remettre de cette attente interminable pour savoir la suite ! Et l’auteur nous à révéler une (même deux pour être exact) des informations des plus capitales justes à la fin. J’ai vraiment été étonné que l’auteur prenne ce chemin-là et j’en suis totalement ravie pour tout vous dire ! J’ai très hâte de voir où tout cela va-nous mener, à la suite au prochain épisode.

En conclusion, ce deuxième tome de la saga Phobos (qui n’est pas le dernier !! ) est aussi excellent que le premier. Des personnages toujours aussi bien construits ainsi que son histoire ce qui la rend très addictif avec ses nombreux rebondissements. Dans ce tome-ci les speed dating sont enfin finis pour laisser place à la conquête spatiale et donc je suis très enthousiaste à savoir que réserve le prochain tome.

Publicités

4 réflexions sur “Phobos, tome 2

  1. Pingback: Phobos, Tome 1 : Les Éphémères | Erikia
  2. Pingback: PAL Novembre + Bilan | Erikia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s