Animale, tome 1 : La Malédiction de Boucle D’or

couv14471559Titre original : ∅

Date de sortie : France : 22 Août 2013
Québec : 23 Septembre 2013
Poche Québec : 20 Août 2015 

Editions :  Gallimard Jeunesse

Note: ★★★★☆ [4/5]

Rang : Or  [Lien]

Résumé: Et si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante ?
1832. Blonde, dix-sept ans, est cloîtrée depuis toujours dans un couvent perdu au cœur d’une forêt profonde. Pourquoi les sœurs l’obligent-elles à couvrir ses cheveux d’or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes sombres ? Qui sont ses parents, et que leur est-il arrivé ?
Alors qu’elle s’enfuit pour remonter le fil du passé, Blonde se découvre un versant obscur, une part animale : il y a au cœur de son histoire un terrible secret.
Une héroïne inoubliable, une traque haletante, un amour fou.

Extrait: « Alors, j’ai décidé de contre-attaquer. D’arrêter de trainer mes formes comme des boulets de forçat, et d’en faire plutôt des boulets de canons. De mettre tous les hommes à mes pieds, et toutes les femmes à ma botte. Pour que personne, jamais, n’ose plus se moquer de moi. »

Chronique : Prélude – Tome 1 – Tome 2 – Tome 3

  • Mon avis :

Ayant lu et adoré la dernière série de Victor Dixen, j’avais très hâte de lire cette saga d’autant plus qu’il s’agissait d’une réécriture du célèbre conte de Boucle d’or et les 3 ours. Sachant que j’adore les réécritures je partais avec beaucoup d’attente qui ont été largement comblée ! On suit l’histoire de Blonde, une jeune fille qui habite dans un convent et qui comptait y rester pendant très longtemps mais un soir elle reçoit la visite d’un étrange personnage qui va lui apprendre une bien sombre et étrange historie ce qui va s’ensuivre une succession de rebondissements. Comme à son habitude, on sent que l’auteur fait beaucoup de recherches sur son sujet avant de se lancer. Cette fois-ci il y a mélangé des faits historiques avec des aspects surnaturels à la perfection, et qui finalement m’ont mené presque a pensé que toute cette histoire pouvait être la vraie !


C’est grâce à une écriture fluide que l’auteur nous embarque dans un périple rempli d’actions et de révélations. Alors je dois avouer avoir eu un peu de mal au début, mais je me suis souvenu que Victor Dixen prenait à chaque fois son temps pour bien implanter son décor et son intrigue pour ensuite monter en crescendo et j’avais vu juste ! J’ai étais totalement emballé à partir du moment on en apprend un peu plus sur le mystérieux passé de Blonde et lorsqu’on en sait un peu plus sûr ce qui c’est passé quand Gabrielle s’aventura dans la forêt et découvrit une chaumière. J’ai adoré comment le conte et cette histoire se mélangent pour nous offrir une histoire d’amour digne de ce nom. J’avais incessamment envie de savoir la suite et comme Blonde de découvrir la vérité sur cette histoire même si elle abrite un grand part d’ombre et de secret qui ne feraient mieux de ne pas être réveillé.


Le lecteur ne peut que s’attacher à Blonde, elle fut une rare protagoniste à être bien construite et à évoluer en un seul tome seulement. J’aime sa curiosité et aussi son sang-froid ainsi sa part d’animal. Mais elle n’en reste pas moins un être humain avec des sentiments qui nous touchent et sa relation avec Gaspard est très émouvante. J’aurai cependant aimé plus de scènes et de dialogues avec tous les deux ensemble. Je pense que cela nous aurait permis d’en apprend un peu plus sur lui et non pas au travers de sa relation avec Blonde, mais cela est juste un peu petit détail. Les personnages secondaires sont utiles mais je ne me suis cependant pas trop attaché à eux, j’ai apprécié Blonde et Gabrielle de Brances. Un point qui m’a particulièrement fait apprécier ce livre est que l’auteur nous transporte par ses mots et nous fait voyager au-delà des années mais aussi dans le monde. J’ai aimé visualiser ces champs de campagnes en France, visité Rome et découvrir ces archives secrètes pour enfin sentir le froid Scandinave d’une île oublié de tous. J’aime ne voyager que ça soit dans la réalité ou à travers un livre, je remercie Victor Dixen de m’avoir ouvert l’esprit tout au long de ma lecture.

En conclusion, j’ai vraiment bien accroché avec ce livre et je suis curieuse de savoir qu’il y a une suite car la fin de ce premier tome concluait déjà bien cette saga. J’ai aimé voyager et suivre une histoire sombre mais emplie de beauté et de poésie. Le seul point négatif pour moi c’est que je ne me suis pas attaché aux personnages avec autant d’amour que je l’aurais voulu, enfin pas pour tous !

Publicités

Une réflexion sur “Animale, tome 1 : La Malédiction de Boucle D’or

  1. Pingback: Animale, tome 0 : Tambours dans la nuit | Erikia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s